beau: adj m.

Se dit de la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie...

L’homme brisé…

J’ai brisé tant de cœurs. Et ce à plus d’une reprise. Mais, plus d’une fois, à mon tour, on a brisé le mien. Ce faisant, d’une manière ou d’une autre, j’ai souvent perdu le droit de dire je t’aime, et peu importe les élans du cœur une fois emmuré dans le silence.

A celui qui a souvent perdu s’accroche le lourd manteau du regret. Le pas ainsi alourdi, mes épaules brisées par la charge, je porte au regard cet obscur éclat sombre, cette obsidienne incrustée à l’iris des âmes brulées. Je ne suis pas même un monstre, tant il me semble que le monstre n’est que le miroir de l’humanité. Au-delà du miroir, il ne reste plus rien d’humain, seulement les décombres de nos illusions.

Chemin faisant, Céléno est venue à moi. Elle a volé à mes yeux la flamme qui illumine le monde. J’erre depuis dans l’obscurité. Ocypète me poursuit dans l’ombre, sans relâche, sans pitié. Aello arrache à mon corps toute chaleur, la mémoire de sa peau contre la mienne. Je ne suis plus qu’une plaie, béante, suintante, douloureuse et sans cesse ouverte.

J’ai brisé tant de cœurs, tant de fois on a brisé le mien. Qui eut cru qu’un cœur brisé puisse être aussi lourd ? Pourtant, ce n’est pas du regret qu’est conçu ma peine, ni même du remord. La morsure des chaines, la suture des lacérations, le chemin de passion ne peuvent extraire à mon corps la sourde écorchure des sentiments. Il n’y aura pas pour moi de pénitence, aucune absolution, la rédemption me sera étrangère.

Je suis un homme condamné, condamné à être seul, brisé, collé au sol, sans elle. Les cœurs brisés ne volent pas.

0
Partagez votre lecture:

2 Comments

  1. madsushiephotography

    22 December 2013 at 19 h 44 min

    Les cœurs brisés se parent des plus belles cicatrices et les chagrins d’amour, aussi douloureux soient-ils, ne sont que les leçons nécessaires pour se préparer à aimer celui où celle qui arrive dans notre vie pour y rester. Le procédé peut paraître cruel je te l’accorde volontiers.

    Quant au cœur, il se remettra car il a cette incroyable faculté à renaître, à se régénérer, malgré les coups et les blessures que procure la désillusion, et ce, même si ça doit lui prendre des années.
    Nous ne sommes pas damné, on Nous ne sommes pas condamné à errer dans les paysages en ruine de nos espoirs amoureux. Je refuse d’y croire.

    Sache en tout cas que ton texte me touche. Tes mots sont superbes. Sublimes. Je les ai lu avec précaution, je les ai laissé atteindre mon coeur.
    Je dépose mon commentaire avec délicatesse et file sur la pointe des pieds.

    0
  2. Merci beaucoup, tes mots me vont trop au cœur !

    0

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

© 2018 beau: adj m.

Theme by Anders NorenUp ↑